lundi 14 janvier 2019

Des mirages plein les poches




Détails :
Auteur : Gilles Marchand
Nombre de pages :
Editions : Aux forges de Vulcain
Genre : Nouvelles


Résumé :
Un musicien de rue, un homme qui retrouve sa vie au fond d'une brocante, des chaussures qui courent vite, deux demi-truites, une petite lampe dans un couffin, le capitaine d'un bateau qui coule, la phobie d'un père pour les manèges, un matelas pneumatique... On ne sait jamais qui sont les héros des histoires de Gilles Marchand : objets et personnages se fondent, se confondent et se répondent chez cet auteur qui sait, comme nul autre, exprimer la magie du réel. Sous ses airs de fantaisiste, il raconte la profondeur de l'expérience humaine.






Mon avis :
L'attente entre deux ouvrages, lorsqu'on a aimé / adoré les précédents, est souvent longue.
Gilles Marchand nous a fait languir depuis "Un funambule sur le sable" mais c'est pour mieux apprécier la lecture de son nouveau livre surement ;)

Et en plus, surprise, il s'agit d'un recueil de nouvelles.

Autant dire qu'une fois de plus je sors de mon chemin habituel. Les nouvelles, non pas que je n'aime pas ça (car il faut d'abord goûter c'est bien connu) sont synonymes pour moi de rapidité. J'aime quand l'histoire s'installe et m'embarque pendant tout un livre. Alors le pari était à relever pour voir si le recueil de Gilles me plairait.

Chaque histoire ne se vaut surement pas dans le sens où je n'ai pas ressenti la même empathie pour toutes mais ce que j'ai adoré c'est retrouver l'esprit poétique, métaphorique et l'éloignement du réel comme sait extraordinairement bien le faire Gilles.

J'ai adoré notamment l'histoire avec le capitaine du navire… il n'y en a qu'un seul même dans la vraie vie… on est capitaine de son paquebot ou de sa "barquette" alors il faut gérer.

Et celle de la brocante, on s'y croirait. Fouiner, dénicher le meilleur et trouver le détail qui fera la différence…

En fait à chaque nouvelle, c'est comme si vous retrouviez au fond de vos poches des souvenirs et que vous partiez en croisière sur le navire de vos différentes vies. Chaque nouvelle m'a fait visiter un autre pays, un autre monde, une autre vision, une autre envie et une autre réalité. Et je crois que chaque nouvelle pourrait faire l'objet d'un roman à part entière tellement les propositions sont alléchantes. Voilà mon gros défaut quand je lis une nouvelles : j'en veux plus !

Sincèrement, je ne suis pas sur d'aimer les nouvelles plus que les romans mais la plume et l'esprit magistico-réel de Gilles sont des atouts majeurs pour cet ouvrage. C'est comme si on se posait dans un endroit au calme et qu'on regarde les étoiles le soir, chacune d'elle a quelque chose à raconter. Gilles est faiseur de rêves.

J'aime le fait d'oser proposer autre chose aux lecteurs habituels et cela me renforce dans l'attirance que j'ai pour les écrits de l'auteur. Pour moi ils ont une place bien spéciale dans la littérature qui mériterait bien plus de reconnaissance. 

Plongez-vous dans ces histoires et vous naviguerez en eaux parfois troubles, parfois claires sans jamais perdre de vue votre point d'ancrage et vous arriverez à destination en vous disant comme moi : c'est quand le prochain voyage ?


Quelques infos sur l'auteur :

Gilles Marchand est écrivain et éditeur.
Historien, il a publié un "Dictionnaire des monuments de Paris"(2003), une "Chronologie d'histoire de la peinture" (2002), coécrit avec Hélène Ferbos, et "La construction de Paris" (2002), scénario de la bande dessinée, aux éditions Gisserot.
En 2010, il participe à l'appel à textes du recueil "CapharnaHome" des éditions Antidata, est sélectionné, publie l'année suivante un recueil personnel dans la même maison, et devient ensuite un contributeur régulier des anthologies thématiques Antidata. Il signe en 2011 "Dans l’attente d’une réponse favorable, 24 lettres de motivation" chez Antidata, où il a aussi été éditeur.
En 2011, Il imagine également deux novellas postales pour Zinc Éditions, "Green Spirit" et "Les évadés du musée".
Son premier roman, "Le Roman de Bolaño" en 2015, écrit en collaboration avec le critique littéraire et auteur Éric Bonnargent, éveille la curiosité de la critique par sa structure inhabituelle.
Son premier roman solo, "Une bouche sans personne" en 2016, attire l'attention des libraires et de la presse. Il est notamment sélectionné parmi les "Talents à suivre" par les libraires de Cultura et remporte le prix des libraires indépendants "Libr'à Nous" et le prix Hors Concours en 2017.
En 2017, il publie "Un funambule sur le sable".
Il a été batteur dans plusieurs groupes de rock et a écrit des paroles de chansons. Il est également rédacteur au Who's Who, et chroniqueur littéraire au sein du webzine k-libre.
Source : Babelio 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire