mercredi 16 janvier 2019

Atelier écriture janvier 2019 - 1 - A la tienne !


Cette année j'ai décidé de continuer à écrire.
Un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout…
On verra ce que le destin me réserve.

Je garde la base des photos proposées par le blog "Bric à book",  (lien vers le blog) , car finalement je me sens inspirée à chaque fois et peut-être que j'irai piocher ailleurs sur le net ou en réel des ateliers d'écriture… ça aussi on verra selon le planning.

Je voudrais avoir plus de temps pour laisser errer mon imagination et vous proposer encore plus mais pour l'instant je profite de chaque petits moments et j'essaie de noter ce qui me vient à l'esprit et remettre de l'ordre ensuite.

Mes textes sont loin d'être parfaits, la perfection n'est pas de ce monde, mais ils reflètent ce qui se cache dans un coin de mon être. Tout ce qui est écrit n'est pas lié qu'à moi. J'adore me poser et être observatrice des gens, du monde et de la société, cela alimente l'imaginaire.

Bien sur j'y mets du perso mais seulement pour accompagner certaines idées, certaines pensées. Le reste est imagination donc PAS DE PANIQUE !

Tout est apprentissage lorsqu'on sort de sa zone de confort et qu'on a pas l'habitude de montrer, alors si vous avez envie de commenter, de conseiller, de prolonger, de discuter etc n'hésitez pas à le faire, je serai disponible !

Voici donc l'image sur laquelle nous pouvons écrire cette semaine :




© Nick Cooper

La façade ne changeait pas.
Seulement nous avions changés au fil des années.
Il faut dire que depuis qu'on se connaît, on vient toutes les semaines ou presque faire une pause ici.
Le temps de raconter la vie, de se raconter et de repartir ensemble ragaillardi par ce temps suspendu.


Jamais la vie nous laisse assez de temps pour aimer, pour prendre du plaisir.
Non, il faut toujours bosser, trimer, encaisser, et faire comme si.


Quand le jour le plus précieux de la semaine arrive, c'est une source d'espoir intarissable qui se présente. Cet espoir qui traverse la tête et puis le corps.
On mise tout dessus… sait-on jamais ?


Et puis la valse reprend, incessante, jusqu'à la fin !


Mais on se voit pour faire quoi en fait ?


Pour refaire le monde, pour partager les instants "bonheur" de nos vies, pour parler de la pluie et du beau temps ?


Mais que fait-on de nos entrailles ? Que fait-on de ce qui nous anime ? Que fait-on de ces doutes qui sans arrêt nous assaillent ? Doit-on laisser de côté le "pas bien" pour ne pas froisser l'autre, pour ne pas lui donner l'impression d'aller mal et qu'il se sente mal à l'aise de ne savoir comment réagir ? Doit-on rester en surface pour être admis dans cette société ? Ne pas montrer nos failles, nos heures sombres, nos nuits sans sommeil…


Elle est où la promesse de cette amitié / amour qui n'avait qu'à grandir ?
Elle est où la certitude de ne jamais se sentir seul puisque nous avions tant ?


La solitude est le sentiment le plus compliqué à apprivoiser, il est sournois car même entouré il peut venir s'installer et prendre le dessus… mais il est aussi le plus fort car une fois seul il ne reste plus qu'à oser lever les yeux et regarder en face !

Cette parenthèse enchantée que nous avons ensemble est donc l'accomplissement d'un tout ! Si on est là c'est qu'on le souhaite et que notre corps entier est présent…


Alors mettons-nous face à face et connectons les cœurs !L'air est doux, l'horizon est clair, le temps de choisir la boisson et puis mince ! D'un coup on froisse tout ce qui précède et on recommence… les ressentis changent, les jours changent, les personnes évoluent et c'est ainsi… la ronde de la vie est en marche et rien ne l'arrête alors buvons à la santé du Monde !


Violaine



Aucun commentaire:

Publier un commentaire