lundi 30 avril 2018

une bonne intention



Détails :

Auteur : Solène Bakowski
Nombre de pages : 384
Editions : Bragelonne (thriller)
Genre : Thriller


Résumé :
« Tous passeront à côté du sacrifice de l’un, de la confiance aveugle de l’autre, tourneront le dos à cet amour dingue, car c’est de ça qu’il s’agit, cet amour inconditionnel d’un jeune homme pour une fillette qui écrivait des lettres, cet amour d’une petite fille pour le jeune homme qui savait lui inventer des histoires. » Mati a neuf ans. Elle a perdu sa maman. Son père s’enlise dans le deuil et sa grand-mère s’efforce, à sa manière, de recoller les morceaux. Un soir, la petite ne rentre pas de l’école. On imagine le pire, évidemment. Comment croire que tout, pourtant, partait d’une bonne intention ? Le nouveau roman de Solène Bakowski nous offre, avec une ampleur et une acuité décuplées, le frisson gorgé d’amour qui a fait de son premier roman, Un Sac, un livre inoubliable.



Mon avis :
Je découvre Solène Bakowski avec ce roman et j'appréhendais un peu que celui-ci soit trop noir pour moi !

Quand je dis noir, c'est pour moi tout ce qui a pour objectif de fournir au lecteur des scènes insurmontables, des cauchemars la nuit et des sueurs froides à ne pas s'en remettre avant quelques jours.

Finalement, Mati et son entourage n'ont rien de tout ça comme idée en tête et pourtant ce livre fera faire à votre esprit un virage à 360°!

Mati, elle vient de vivre le drame de sa vie : la perte de sa maman. Mais il lui reste son papa, son papi, sa mamie, son oncle etc...C'est un début d'histoire qui déjà vous marque car rien n'est banal dans ce que Solène nous raconte. Le récit se concentre sur Mati car elle va disparaître et avec elle disparaîtra aussi toute capacité objective de jugement de la part de sa famille. De secrets en angoisses et douleurs, chaque membre de la famille passera par des moments compliqués à gérer et pourtant seule compte la survie de cette jolie petite fille, Mati ! Jusqu'à quel point sa disparition fera basculer la vie de la famille ? Je vous laisse découvrir cela en lisant ce livre.

Pour ma part, je suis entrée dans cette histoire avec prudence car le sujet était annonciateur d'émotions fortes et il s'avère que l'écriture contribue à maintenir cette sensation tout au long de la lecture.

Tour à tour il y aura des rebondissements et puis vient ensuite un soupçon d'éclaircissement mais finalement je suis replongée dans l'inquiétude et la peur pour Mati... jusqu'au dénouement où se met en place la compréhension de chacun des personnages ! D'ailleurs chaque personnage et chaque détail sont utiles et rien n'est secondaire finalement dans ce roman !

Attention, ce livre est parfois paradoxal car j'ai ressenti de l'empathie pour certains alors que finalement il n'y avait pas lieu et inversement pour certains j'ai eu tout de suite envie de me mettre sur la réserve pour finalement avouer qu'ils méritaient mieux...

Ce roman est donc parfaitement réussi car bien que certains actes se dessinent petit à petit, rien n'a laissé présager des sentiments réels et des volontés de chacun. La psychologie travaillée des hommes et des femmes qui jalonnent ce récit donne une richesse forte et permet aux lecteurs de ne pas rester enfermés dans une idée, une opinion, un jugement. Ainsi de chaque côté, l'impression de remise en question reste omniprésente jusqu'à la toute fin du livre...

L'auteure a certainement voulu nous permettre de vivre une lecture unique et marquante, une bonne intention en somme !

Lisez-le et découvrez cette très jolie plume que possède Solène Bakowski !


Vous pouvez retrouver ce livre chez votre libraire et s'il ne l'a pas en stock, commandez-le chez lui car en plus d'acheter ce livre vous pourrez échanger avec lui "EN VRAI" de vos lectures passées et à venir ...


Quelques infos sur l'auteur



Vous êtes là, à naviguer sur ce site, c’est pour moi une grande marque d’intérêt et j’en suis très touchée. 
Née en 1981, j’habite à Paris avec mon époux et ma fille. L’amour de l’écriture est arrivé très tôt dans ma vie, celui d’être lue et l’envie de partager des émotions se sont imposés un peu plus tard, avec l’âge adulte…
Je pourrais évidemment vous raconter mon existence, vous dire ce qui la remplit, les étapes qui l’ont jalonnée, mes grands bonheurs, mes petits tracas. Je pourrais vous dire que je n’écris que le matin, que je cours après le temps comme une montre énervée. Je pourrais en faire tout un foin, vous parler de ce qui m’anime quand l’histoire se monte d’elle-même, de la genèse des personnages que j’essaie de construire, de la relation particulière que j’entretiens avec chacun de ces êtres de papier. Je pourrais en fait écrire des centaines de pages sur ce sujet. Mais ces histoires, ces personnages, ne m’appartiennent plus. Ils sont à vous désormais, je vous les confie, prenez-en soin.


Site : Solène Bakowski


Aucun commentaire:

Publier un commentaire