lundi 14 novembre 2016

La fenêtre de Dieu

Découverte d'un nouvel auteur, c'est parti :




Détails :

Auteur : Cédric Blondelot
Nombre de pages : 349
Editions : Auto-édité
Genre : Fantastique


Résumé :

De l'autre côté de l'Atlantique, à Chicago, une femme meurt dans l'incendie de son appartement. Deux ans plus tard, le 31 Juillet 1979, rue de Tolbiac, en plein Paris, un nouveau-né est abandonné dans un kiosque à Journaux. Alors qu'il chiait sur Le Monde et pissait sur L'humanité, un couple le trouva et l'adopta. Il fut appelé : Tolbiac Juillet. Adulte, Tolbiac devient magicien. Ne lui demandez jamais de tour avec des colombes, il les déteste. Quant à son lapin, il n'en a plus. Il l'a bouffé la veille. Mais Tolbiac n’est pas seulement doué pour la prestidigitation, il est aussi un pickpocket de génie. Sa vie bascule tandis qu'il fume une cigarette dans les toilettes d'une piscine. Il n'en sortira jamais. Aspiré par la cuvette. Oui, aspiré ! L'impensable se produit alors. Dans le monde où il émerge, Tolbiac découvre la vie qu’il aurait eue s’il n’avait pas été abandonné.





Mon avis :


Il y a des auteurs à côté desquels il ne faut pas passer. Je pense que Cédric Blondelot fait partie de ceux-là à mon sens.

Pour tout dire, la couverture ne m'avait pas attirée plus que ça, je la trouvais sombre et complètement originale, d'où une appréhension de ma part. Le résumé m'avait bien fait comprendre que le contenu du livre serait surement aussi original. Mais étant curieuse par nature, il fallait que je découvre !

Je me suis concentrée dès le départ pour ne pas passer à côté de quelque chose dans l'histoire de Tolbiac Juillet. Un jeune homme venu comme un cheveu sur la soupe dans la vie d'un couple de kiosquier. On le suit donc dans sa vie parfois un peu particulière jusqu'à ce moment où littéralement elle change. Et là on arrive dans une partie du livre plutôt comique car Tolbiac ne comprend plus rien, ne reconnaît plus rien ni personne et malgré tout il devra essayer de faire comme si c'était sa vie !

Ce roman est très réussi je trouve, notamment car j'ai retenu le nom du personnage. Chez moi c'est un exploit :)

L'auteur m'a embarquée dans ces mondes où tout est à réinventer et tout est possible. C'est un livre qui a le mérite de faire travailler l'imaginaire pour que l'on arrive à se placer à côté de Tolbiac et vivre en même temps que lui les événements. Je n'ai pas eu l'impression d'être une simple observatrice mais plutôt une aventurière, chaque page (et surtout dans la deuxième partie du livre) me faisait découvrir un nouveau rebondissement.

L'histoire se tient du début à la fin, on est entre deux mondes, il faut bien suivre pour ne rien perdre mais comme on veut savoir ce qui va se passer on a du mal à lâcher le livre. J'ai trouvé que l'écriture, les phrases étaient plutôt jolies et bien tournées, le rythme intéressant car les chapitres n'étaient pas trop long et donc on ne s'ennuie pas.

Je suis ravie d'avoir lu ce livre et ainsi découvert un nouvel auteur !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire