dimanche 28 juillet 2019

Mes vies de chat




Détails :
Auteur : Jean-Noël Blanc

Nombre de pages :192
Edition : Ecriture
Genre : Contemporain


Résumé :
« Je me suis approché , par curiosité. Ce chaton paraissait misérable.
Je me suis assis sur le muret pour le câliner. Trop tard : il avait déjà filé.
Sans montrer la moindre hésitation, il avait escalade tant bien que mal les marches du seuil de notre maison, bien plus hautes que lui, franchi la porte d’entrée que j’avais laissée ouverte et attaque la montée de l’escalier qui mène aux chambres.
Tout jeunot et pataud qu’il était, il avait fait fissa.
Je l’ai suivi et c’est alors que j’ai compris : assis tout en haut des marches, la tête légèrement penchée, il m’attendait avec l’air assuré de celui qui accueille un visiteur en lui disant “bienvenue chez moi”. »
*
Ce récit est une déclaration d’amour aux chats. A tous les chats. On y croise des matous chefs de quartier, des chattes vertueuses, des chatons aventureux, des amoureux, des vagabonds, des conquérants, des mutins, des séducteurs : les vies de chats d’un écrivain.



Mon avis :

Mes choix de lectures portent souvent sur des sujets que j'aime, qui me passionne, qui m'interpelle.

Alors ce titre "Mes vies de chat" ne pouvait que finir dans ma bibliothèque.

Malgré ma passion pour les félins, j'avais juste une appréhension : que le récit soit trop technique, trop en surface et qu'il ne soit question que d'informations que je connaissais déjà.

Mais en lisant le résumé, j'avais déjà la conviction que le récit me plairait. Les sentiments, les attitudes, les postures faisaient déjà écho dans ma vie.

Tout naturellement, j'ai commencé la lecture et je me suis retrouvée entourée de nombreux chats en plus des miens.

Chaque page apporte son lot d'aventures félines, de bêtises, de caresses et autres subtilités propres aux chats. L'auteur nous livre sa propre expérience avec ses chats et c'est écrit de manière spontanée et franche. 

Tout pour plaire en somme !

J'ai aimé retrouvé des similitudes avec mes 4 chats et me dire que comme pour les humains, chacun est différent mais au fond il y a toujours des détails qui font leur reconnaissance. 

Le chat est majestueusement représenté tel qu'il est : indomptable, difficile à cerner, malin mais tellement attachant. Je suis comme l'auteur. J'aime les chats pour cette particularité qu'avec eux rien, au grand jamais rien, n'est acquis !


L'auteur analyse sa relation au Chat et pour tous les amoureux de ces petites bêtes-là c'est donc un grand plaisir de lire cette ôde à l'amour pour son animal. Chaque relation est différente et s'apprivoiser demande du temps mais c'est tellement beau à construire qu'on oublie facilement les éventuels petits obstacles.


J'ai été conquise par cet ouvrage qui m'a fait aussi poser mon regard sur mes 4 aventuriers qui composent notre famille. C'est un texte que vous pouvez lire par bribes ou d'un seul coup car il se laisse savourer selon votre propre rythme.


La seule condition pour accéder aisément à l'ouvrage est d'avoir une sensibilité aux chats, si l'allergie (au propre comme au figuré) vous guette ça risque d'être plus compliqué.


Ce livre m'a donné envie d'écrire sur mes chats parce que je trouve qu'on ne parle pas assez de ces belles rencontres qui parfois changent la vie ou la bouleversent, en tout cas qui ne laissent jamais indifférent.


Avec ce livre, gardez en tête cette citation de Antoine de St Exupéry :

Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Qu’est-ce que signifie «apprivoiser»? C’ est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie «créer des liens…»

Bonne lecture !


Quelques infos sur l'auteur : 



 Cet amoureux des chats réside à Saint-Etienne avec deux chats dont il arbitre les querelles : Quinarelle l'ancienne et Picpus le jeunot. Jean-Noël Blanc est l'auteur de nombreux romans, nouvelles et récits, publiés au Seuil, Gallimard, notamment. On lui doit Virage serré et Grandes heures du Tour de France (Archipoche, 2008 et 2013) ; On est les champions (l'Archipel, 2008), Chat perdu (roman jeunesse, Folio jeunesse, 2002), Langue de chat (Pocket jeunesse, 1995).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire