jeudi 20 juin 2019

La dame de la Tenarèze




Détails :
Auteur : Madeleine Mansiet-Berthaud

Nombre de pages : 352
Edition : Presses de la Cité
Genre : Terres de France / Contemporain


Résumé :


Une vie, un passé… la belle propriété de la Ténarèze, au cœur du Gers, renferme tant de beaux souvenirs pour Claudia, et de drames aussi. Ce sera son dernier combat : préserver ses murs, contre le projet d’une maison de retraite, contre l’hypothétique révélation de son secret…
Son passé, Claudia croyait l’avoir enfoui à l’abri des grilles du parc de la Ténarèze. Le lierre et le chèvrefeuille tapissent aujourd’hui les murs de cette demeure autrefois la plus belle d’Eauze.
Dans ce village gersois d’origine gallo-romaine, chaque pierre raconte une histoire. Celle de Claudia, née avec le siècle, est marquée par la disparition inexpliquée de son mari Paulin, quarante-cinq ans plus tôt. Pour une autre, un ailleurs ? Nul ne sait. Depuis, Claudia a perdu son sourire, se terre dans une solitude dont elle a fait un rempart, et vit parmi ses souvenirs : son amour pour Paulin, pourtant si jaloux, leur gîte ouvert aux pèlerins de Compostelle…
Quand, ce jour de septembre 1983, le maire vient lui exposer son projet pour la Ténarèze.
Claudia devine qu’il s’agit d’une expropriation. Que l’on investisse son parc, jamais !
Ce sera son dernier combat : préserver ses murs, son passé, ses secrets…


Mon avis :

Pour ne rien vous cacher, si j'ai lu ce livre c'est notamment grâce à sa couverture. C'est elle qui m'a attirée et qui m'a donné envie d'aller dans un coin de France que je ne connais pas.


Et c'est ainsi que je suis partie découvrir ce que le Gers avait de si beau.

Claudia, notre héroïne, est une femme du début des années 1900. Elle est la doyenne de son village et le respect est inné pour les habitants. Autant que leur réserve à son égard. C'est une femme plutôt secrète et qui a vécu de tels drames dans sa vie que les gens n'osent plus aller vers elle, ou si peu.

Elle a été "abandonnée" par son mari alors qu'elle était toute jeune et au-delà des sacrifices personnels qu'elle a fait, elle a aussi enfoui l'envie de vivre une autre histoire d'amour.

La seule idée qui l'anime en cette année 1983, c'est la sauvegarde de son domaine : La Ténarèze. Elle y est accrochée, passionnée et n'a aucune envie d'aller finir sa vie ailleurs. Encore faut-il qu'elle le puisse !

C'est cette histoire de destin, de choix, de combats que l'auteure nous livre dans ce roman.


Ce récit m'a plu.


Je ne connaissais pas du tout l'auteure et je dois admettre qu'elle m'a charmée. Son style est celui que j'aime, il n'y a pas de détours, de descriptions allongées inutiles. Non, ici j'ai humé l'odeur de ce territoire qui entoure Claudia. Je me suis reposée à l'ombre avec elle et j'ai lu avec tendresse ce récit de vie.

Rien n'est laissé au hasard car le suspens est même au rendez-vous autour de Paulin, ce mari qui a laissé Claudia sur un coup de tête. Enfin on suppose…

Les paysages donnent envie d'aller visiter cette région. Le fait d'y ajouter des recherches archéologiques par le biais d'une petite cousine de Claudia renforce mon attrait puisqu'il y a l'aspect intergénérationnel qui intervient.

Je crois que c'est ce que l'auteure veut transmettre mais également montrer que les secrets même les plus enfouis refont surface un jour. Claudia n'était pas du tout préparée à ce qui lui arrive et c'est une véritable source de renouveau comme une cure de jouvence pour cette femme traversée par les époques.


Une belle surprise de lecture que je recommande à tous les amoureux de France et d'ailleurs.

 

Quelques infos sur l'auteure :

  Native des bords de Saône, Madeleine Mansiet-Berthaud a voulu restituer les charmes et la beauté d'une époque aujourd'hui disparue et porter à la connaissance du public une activité peu connue, celle des bateliers, alors que les péniches étaient tractées par les hommes et les chevaux, à travers une histoire poignante, « Une famille de bateliers »,
Source : http://www.sudouest.fr



Aucun commentaire:

Publier un commentaire