mardi 11 juin 2019

Derniers mètres jusqu'au cimetière



Détails :
Auteur : Antti Tuomainen
Traducteur : Alexandre André

Nombre de pages : 313
Edition : Fleuve
Genre : Policier


Résumé :
À 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux.
Jusqu’au jour où, lors d’une simple visite médicale, il apprend qu’il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu’un l’empoisonne depuis longtemps à son insu.
Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie, Jaakko n’est pas au bout de ses surprises.
En rentrant chez lui, il découvre sa femme sur la chaise longue du jardin en plein ébat avec le livreur de leur entreprise. Trop, c’est trop !
Jaakko décide d’utiliser les derniers jours qui lui restent pour enquêter lui-même sur son empoisonnement. Et nombreux sont ceux à avoir un mobile pour tuer celui qui est l’heureux propriétaire d’une société hautement rentable et spécialisée dans la culture d’un champignon : le matsutake. Une espèce particulière qui pousse en Finlande et dont les Japonais raffolent au point de l’acheter à des prix déraisonnables !
Le chemin de la vérité sera parsemé de morts, qui n’empêcheront pas Jaakko de garder en tête le plus important : c’est surtout dans les derniers mètres jusqu’au cimetière qu’il faut profiter de chaque instant.



Mon avis :

Après avoir lu un roman plutôt sombre, me voilà partie à la découverte d'un roman policier teinté d'humour. Enfin c'est ce qu'on nous annonce, rien de moins !
Il faut dire déjà que la présentation de notre héros est particulière. Un entrepreneur en champignon c'est pas très courant. Alors quand celui-ci consulte son médecin et que nous apprenons en même temps que lui que son reste à vivre est au mieux aussi long qu'un mois de février, ni une ni deux on se sent pétri d'empathie.

Sauf que…
Puisque son médecin lui a dit que sa maladie pouvait provenir d'un empoisonnement, Jaako va commencer à douter ! Qui pourrait être à l'origine de ce crime ?
Jaako va donc nous embarquer dans son enquête qui se révélera autant loufoque que sérieuse !
C'est d'ailleurs assez perturbant puisque chaque rebondissement amène le doute : on y croit ou on n’y croit pas.

Puis le récit s'oriente vers deux coupables parfaits. Alors forcément on focalise dessus.
Sauf que…


Comme souvent, ce qui est sous nos yeux on ne le voit pas !
Et Jakko a autant besoin de lunettes que nous.

Ce n'est pas un roman que j'aurais choisi spontanément. Mais j'avais envie de découvrir un policier dans lequel tout n'est pas pris au premier degré. Je pensais que ça donnerait un effet très divertissant.
Alors dans la globalité de ma lecture ça été le cas.

Mais j'avoue qu'en fait je ne me suis pas plus accrochée que ça aux personnages. Ils m'ont semblé un peu fades hormis Jaako. L'histoire est centrée sur lui, ce qui est normal puisque c'est lui qui doit mourir mais je n'ai pas ressenti l'effet empathique auquel je m'attendais. J'avais plutôt envie de rire avec lui que de pleurer sur son sort, pas très cool de ma part n'est-ce pas ?
Il faut noter que chaque événement va amener Jaako à repenser sa philosophie de vie, à imaginer un autre tournant que ce soit pour lui ou pour son entreprise. Entre entourloupes et manigances pour révéler au grand jour qui a osé attenter à sa vie, Jaako va habilement mettre en oeuvre ses pensées pour que l'effet escompté soit maximal à chaque fois. Evidemment il va aller de surprises en déceptions ou en révélations et cela va l'accompagner jusqu'à la fin du roman. L'issue ne sera peut-être pas aussi fatale qu'on le pense !

Il faut donc admettre que j'ai effectivement bien souvent eu le sourire aux lèvres face aux rebondissements car certains sont assez originaux  !
Mais si je résume il s'agit plutôt d'une lecture en demi-teinte pour moi parce que je n'ai pas gardé plus de souvenirs que ça en tête. Certes le récit est bien écrit et bien ficelé mais l'intrigue ne m'a pas scotchée plus que ça.
 
Quelques infos sur l'auteur :

 
Antti Tuomainen est un écrivain finlandais, auteur de thriller.
Il travaille dans le milieu de la publicité, avant de se lancer dans l'écriture.
 Son premier roman policier, "Tappaja, toivoakseni", paru en 2006, est le récit d'un tueur qui jongle avec les valeurs de la justice, de la vengeance et de la responsabilité.
 L'auteur atteint toutefois la notoriété avec "La dernière pluie" ("Parantaja", 2010), son troisième thriller, qui se déroule dans un Helsinki du futur. Ce roman remporte le prix Vuoden johtolanka en 2011 et s'est vendu dans plus de 25 pays.
 Antti Tuomainen vit à Helsinki avec sa femme.
 son site : http://anttituomainen.com/
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire