lundi 5 février 2018

Le bistrot des coeurs écorchés




Détails :

Auteur : Virginie Guyon
Nombre de pages : 184
Editions : Auto-édition
Genre : Contemporain


Résumé :
Dans toutes les villes de France existe un bar où chacun se rencontre et se raconte autour d'un café ou d'un verre. Des histoires se nouent et se dénouent. "Chez Cosette" est un bistrot normand situé au cœur d'une petite ville côtière à l'aube du nouveau millénaire. Daisy est américaine. Elle a débarqué sur les plages du vieux continent ensanglanté par la seconde guerre mondiale et n'en est jamais repartie. Elliott est un jeune écrivain public en quête de reconnaissance, trouvera-t-il le chemin ? Paul, divorcé, panse ses plaies en noyant son chagrin dans l'alcool. Victoire, benjamine d'une famille d'aristocrates avec laquelle elle a coupé les ponts, est enceinte, encore ! A ce train-là, elle ne retravaillera pas de sitôt. Cosette, veuve et sainte patronne de tous ces cœurs écorchés, est aux commandes de ce petit bistrot qui porte son nom. Elle essaie de se reconstruire chaque jour qui passe. Tous ont une histoire à conter, la leur.



Mon avis :
Prenez le temps de vous asseoir et de savourer le petit café que l'on vient de vous servir !

Ensuite prenez ce livre à la couverture sombre et laissez juste l'auteur vous présenter ses personnages et ainsi vous n'aurez plus envie de les quitter.

C'est ce qui s'est passé avec moi en tout cas.

J'ai tout de suite été charmée par les différentes personnalités présentes dans ce roman. Virginie Guyon place son histoire dans un café de village qui n'est pas si calme qu'il y paraît. Elle nous amène à suivre plusieurs personnes proches de la propriétaire du Bar, Cosette. J'ai vécu avec Daisy, Elliott, Paul et Victoire de très bons moments. Chacun apporte quelque chose à l'histoire et celle de Daisy peut-être un peu plus. Elle a un lien avec la Seconde guerre mondiale et nous en apprendrons plus sur cette dame âgée grâce à Elliott, le jeune homme écrivain public.

J'ai vraiment trouvé dans ce livre de très bonnes choses. Le fait que les liens intergénérationnels soient mis en avant, que l'amitié soit exprimée de manière spontanée et pas juste pour coller au mythe "tout est beau tout est rose", que l'amour soit présent mais pas non plus exagéré. J'ai trouvé dans ce roman du dynamisme, de la joie et même ce qui pourrait sembler triste finalement est amené avec douceur si bien qu'on ressent de l'empathie pour les personnages tout en se disant qu'il va leur arriver quelque chose de bien. Et la fin à été à la hauteur du livre, surprenante !

Et surtout, le fait de pouvoir s'identifier aux personnages mais également au lieu est vraiment un atout pour ce livre. Il n'est pas rare de connaître un endroit de ce type et je trouve que ce sont des lieux importants, pour certains c'est le seul endroit où ils trouveront une oreille dans leur quotidien, pour d'autres c'est une habitude qui s'installe et qui donne le ton de la journée !

La construction du récit nous donne envie de le lire d'une traite, les rebondissements sont présents et très bien placés à mon sens. J'ai trouvé le roman d'une très belle qualité à tous niveaux.

Je vous conseille cette très jolie lecture !

Quelques infos sur l'auteur


Virginie vit aux portes de la Bretagne, depuis plus de 30 ans. Ce petit coin de campagne, emprunt de légendes, a bercé son enfance où sont ancrées ses racines familiales et ses croyances. C'est une solitaire et une grande rêveuse qui puise son énergie et l'inspiration dans son quotidien.

La lecture, l’écriture et le petit bricolage sont ses meilleurs amis depuis toujours. Virginie écrit et griffonne depuis sa plus tendre enfance. Partout. Sur tout, du cahier d'écolier en passant par les journaux intimes (qu'elle a eu nombreux) jusqu'aux feuillets d'étudiants.

Son monde imaginaire s’articule autour de la magie sous toutes ses formes, de la nature, des animaux, de l'univers et de l’amour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire