mercredi 6 septembre 2017

Questions à ... Sophie Adriansen


Aujourd'hui, je vous présente une auteure, Sophie Adriansen, que j'ai découvert assez récemment et que j'ai eu l'occasion de rencontrer et échanger avec elle au Salon du livre de Vannes :


"Sophie Adriansen écrit par tous les vents depuis longtemps, du long et du court. Depuis 2010, elle a publié une vingtaine d’ouvrages en littérature générale et littérature jeunesse.

Depuis 2011, elle se consacre entièrement à l’écriture après une première vie dans laquelle les chiffres primaient sur les lettres. Formée à l’écriture cinématographique à la Fémis en 2013, elle a librement adapté en scénario son premier roman.
Auteur à succès en littérature jeunesse (plus de 100.000 exemplaires vendus), elle questionne notamment les libertés des femmes en littérature générale.
.
Elle anime des discussions autour des livres ainsi que des ateliers d’écriture en milieu scolaire. Elle intervient régulièrement dans des classes pour évoquer l’écriture et le métier d’écrivain avec les plus jeunes.
Elle a tenu pendant huit ans le blog de lecture Sophielit, finaliste du Prix ELLE 2011." (source site de Sophie Adriansen que vous pouvez consulter par ici)



Suite à plusieurs lectures de ses livres jeunesse (il m'en reste aussi à découvrir ;))  et avant de la découvrir dans la littérature générale, j'avais envie de la connaître un peu plus. Elle a rapidement accepté de répondre à ces quelques questions :










- Le principal trait de ton caractère : la détermination
 
- Ton rêve de bonheur : la paix, partout, entre tous - entre les peuples, entre les gouvernements, dans les familles, dans les couples...

- Le pays que tu aimes le plus, qui t'inspires ou celui où tu voudrais vivre : La France, formidable de diversité, et d'où on peut aller partout...

- Ta couleur préférée : le bleu et le doré

- Ta fleur préférée : le coquelicot 


- Ce que tu détestes par-dessus tout : l'injustice, et les promesses non tenues

- La faute pour laquelle tu aurais le plus d'indulgence : toute faute commise par amour
- Ta devise / citation préférée : "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain


Niveau lecture :



- Quel livre a marqué ta vie ? : Il y en a tant ! Le premier a certainement été Les Malheurs de Sophie...


- Ton endroit préféré pour écrire : Mon bureau



- Un rituel ou une habitude lorsque tu écris ? : Le silence : obligatoire !

 

- Le livre qui a pu t'inspirer pour devenir écrivain :Peut-être Baby-sitter blues, de Marie-Aude Murail. Je sais qu’après en avoir fini la lecture, j'ai écrit une histoire avec des personnages qui ressemblaient aux héros de ce roman...


- Parmi tes ouvrages, au quel es-tu le plus attaché ? : J'ai une tendresse particulière pour Max et les poissons, en littérature jeunesse (car il a provoqué des prises de conscience fortes chez des enfants jeunes), et pour Le Syndrome de la vitre étoilée, en littérature générale (car, et contre toute attente, il a aidé des femmes de tous âges à se libérer de certains carcans sociaux).

 

- Ton auteur préféré :J'aime des auteurs très différents... Dans le peloton de tête, je citerais Roald Dahl, Lionel Duroy, Douglas Coupland, Susie Morgenstern, Philippe Jaenada, Serge Joncour, Marie-Aude Murail...

 

- Quels sont tes projets en cours ? Est-ce que tu peux nous en parler un peu ? En ce mois de septembre paraît chez Fleuve mon nouveau roman, Linea nigra, une réflexion autour de la naissance. Et au même moment deux de mes livres sont republiés en poche : Le Syndrome de la vitre étoilée chez Pocket et Une Américaine à Monaco, biographie de Grace Kelly, chez Charleston poche.



Un grand merci à Sophie !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire