lundi 26 juin 2017

La première fois que j'ai été deux




Détails :

Auteur : Archibald Ploom
Nombre de pages : 318
Editions : Auto-éditions
Genre : Contemporain


Résumé :
Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l'amour n'est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l'année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe... Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. "La première fois que j'ai été deux" est un grand roman d'amour où les sentiments sont intimement liés au cours d'une Histoire qui vit l'Europe s'embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l'Allemagne d'un jeune soldat tombé en 1944 et l'Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu'un premier amour peut influencer une vie entière "La première fois que j'ai été deux" est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir.



Mon avis :
Je choisis assez souvent mes lectures suite aux couvertures, ce n'est pas forcément toujours bien mais c'est un de mes critères...




Ce livre n'a pas échappé à ma règle ;)


Et puis en recevant le livre, le toucher est très agréable aussi, j'adore...J'ai donc imaginé rentrer dans une romance douce comme sa couverture et jolie comme ce qui la compose.


Je suis arrivée dans l'univers de Karen puisque c'est elle qui domine la narration du début à la fin. J'ai d'ailleurs un petit bémol à ce sujet car j'aurais adoré avoir le point de vue de Tom en parallèle. Mais peut-être que c'est volontaire de la part de l'auteur, qui sait !?


Nous partons (ou repartons selon notre âge) dans les années lycée avec tout ce que cela comporte : recherche de soi, naissance d'amitiés plus ou moins fortes, premiers vrais émois qui durent ou non, questionnement sur l'avenir...Et là où j'ai trouvé Archibald Ploom très doué c'est qu'il ne se contente pas du présent et de l'avenir mais aussi du PASSE.


Et pas n'importe quel passé, celui de la famille de Tom et de Karen.


Contrairement à beaucoup d'histoires où les ados ne cherchent pas à comprendre forcément leurs origines, Karen et Tom vont partir à l'aventure et chercher les réponses à certaines questions.


Je sais que quand on est jeunes on se pose 50000 questions mais j'ai trouvé que parfois certains passages étaient longs notamment dans les descriptions des ressentis de Karen. Mais ce n'est que peu de chose face au reste de l'ouvrage qui lui est de qualité.


L'auteur a construit une histoire complète et riche. Il ne s'agit pas de romance légère. Elle est plutôt comme un voyage initiatique avant d'entrer dans l'âge adulte. Repartir sur les traces de notre histoire familiale c'est prendre le risque de tomber sur des secrets qui nous dépassent mais qui peuvent aussi nous apprendre tellement sur la vie !
Comme si pour avancer, nos héros avaient besoin de clarifier et ainsi poser les bases d'un avenir plus sereinement.


Les personnages de Karen et Tom sont attachants car ils se laissent du temps et veulent avant tout apprendre à se connaître et ne pas s'empêcher de vivre leur vie. Ils répondent parfaitement à cette citation que j'aime profondément "On ne rencontre pas les gens par hasard, ils entrent dans nos vies pour une raison, à nous de la découvrir".


Toute la partie liée à la seconde guerre mondiale m'a énormément intéressée et je l'ai trouvée très utile dans ce roman car cela apporte de la profondeur.


J'ai aimé cette lecture bien plus que je ne l'aurai pensé.  Elle m'a laissée songeuse sur cette période de vie, l'adolescence, compliquée en générale mais qui joue beaucoup aussi dans ce que nous devenons.


N'hésitez pas à vous y plonger, vous prendrez un seul risque : celui d'aimer ce roman !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire