samedi 27 avril 2019

On n'efface pas les souvenirs


Détails :
Auteur : Sophie Renouard

Nombre de pages :280
Edition : Albin Michel
Genre : Contemporain


Résumé :
Annabelle a un mari qui l'aime, deux adorables petites filles, une famille soudée. Ce bonheur insolent n'est-il qu'une illusion ? Depuis de longues années, une ombre rôde autour d'elle. S'approche pour lui voler sa vie. Le jour du baptême de sa cadette, une angoisse sourde la submerge. Sans écouter sa voix intérieure qui annonce l'imminence d'un danger, elle décide de partir avec ses filles à Lyons-la-Forêt, dans la maison de son père.
Sur la route, elle s'arrête dans un café pour nourrir Violette (6 mois), la confie un instant à son aînée, Zélie (4 ans), le temps d'aller se laver les mains. Mais elle est enlevée. Laissée pour morte dans les forêts du Pays Basque, elle est recueillie et soignée par un vieil homme, qui vit seul dans les montagnes. Lorsqu'elle reprend conscience, sa mémoire s'est effacée...


Mon avis :
Quand on lit le résumé du livre finalement on peut imaginer aisément l'histoire.
Une jeune femme bien sous tous rapports, une famille modèle, des enfants très mignons etc... le cliché en fait.

Puis vous commencez la lecture de ce roman, vous faites connaissance avec Annabelle surtout. Le narrateur vous guidera parmi les invités du baptême histoire de vous faire une idée de qui entoure la jeune femme. 

Là non plus, rien d'extraordinaire ! Sauf que déjà vous commencez à en vouloir plus, vous ne pouvez déjà plus revenir en arrière.


Ce livre a quelque chose de magique. Le début peut faire penser à une histoire à suspens avec des rebondissements dignes d'un grand polar. Sauf que vous êtes chez Albin Michel et à moins d'une erreur de ma part, je n'ai pas vu la mention "polar". Encore plus intrigant n'est-ce pas ?


A partir de là imaginons qu'à l'aspect polar vienne se rajouter l'aspect psychologique. Émotions garanties !!! 

C'est donc bien ce type de livre que nous propose Sophie Renouard. Un roman qui je dirais trompe par sa couverture car le contenu est hautement qualifié pour les montagnes russes et pour les souvenirs mémorables.

Rien de sanglant (enfin si peu ;) . Non tout est dans la manière d'écrire, vous ne serez pas déroutés un seul instant, vous suivrez Annabelle de la première lettre au dernier point je vous le garantis.


J'en suis encore étonnée d'ailleurs d'avoir gardé en mémoire l'histoire de Sophie Renouard aussi claire dans ma tête alors que j'ai lu d'autres livres depuis. Mais l'attachement a été immédiat et peut-être particulièrement grâce à Zélie et Violette. Et parce que je veux être résolument optimiste j'ai pensé qu'il fallait l'être pour ces personnages qui sont décrits avec tellement de justesse et qui sont acteurs d'une destinée absolument non choisies.


Je suis vraiment bluffée par le style d'écriture, il est fin, clair et addictif. Rien n'est laissé au hasard et le moindre événement ou détail est à sa place et requiert toute notre attention. 

Dès la première dizaine de pages lues j'étais avec Annabelle et sa famille à chercher les clés de cette histoire proposée par Sophie Renouard.


Les thèmes abordés sont plutôt délicats et touchent à des domaines de la psychologie que je n'ai que rarement lus : la schizophrénie, l'amnésie... Il est précieux pour la compréhension de l'ensemble de laisser de côté les a-prioris, les doutes, les jugements. Il faut se laisser porter par les mots et par les idées parfois même sous-entendues mais que votre imaginaire développera aisément.

Un excellent premier roman qui m'a touchée, émue et passionnée ! Une lecture à vivre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire