vendredi 14 décembre 2018

Le courage d'être moi




Détails :
Auteur : Marianne Rubinstein
Nombre de pages : 112
Editions : Nathan
Genre : Jeunesse


Résumé :
Joseph est un collégien qui n'arrive pas à s'affirmer et à se faire des amis. Lorsque Manon débarque dans sa classe de 4e, ils se prennent immédiatement d'amitié l'un pour l'autre. Manon est sûre d'elle, et elle ne peut supporter de voir son nouvel ami se laisser maltraiter sans réagir. Mais derrière sa force apparente, Manon cache un lourd secret de famille, et Joseph est bien décidé à l'aider à faire la lumière sur ses origines.






Mon avis :
Voici une nouvelle lecture jeunesse qui en a dans le ventre !
Venez à la rencontre de Joseph, ce jeune garçon qui a du mal à se faire accepter parmi ses camarades de classe et qui ne voit pas trop d'issue à ce malaise.
Et pourtant, une fille changera sa façon de penser et l'aidera autant qu'elle peut. En débutant la lecture il semble que c'est Joseph qui a le plus besoin d'aide mais comme souvent, ne vous laissez pas avoir par l'apparence. Il se pourrait que vous soyez bien surpris.


C'est un roman relativement court mais qui est rempli de belles qualités. Il est très bien écrit, c'est clair, compréhensible, percutant.


Ensuite les messages transmis dans cette histoire sont très forts car ils touchent à des thèmes sensibles comme le harcèlement scolaire, la différence mais aussi l'amitié.


Je crois qu'il est vraiment important que les jeunes sachent que même s'ils sont embêtés / harcelés etc... il peuvent compter sur les adultes et / ou sur leurs amis.
Je vois d'ici les gens me dire "c'est pas si facile que ça". MAIS je parle en connaissance de cause alors je peux me permettre de dire qu'il ne faut pas rester dans son coin et que JAMAIS la victime ne doit se croire la coupable.


Bien sur que ce n'est pas évident à dire à ses parents / frères, sœurs / amis mais sincèrement ça aide. Et ce livre démontre que c'est possible. Manon est en quelque sorte la "sauveteuse" de Joseph mais au-delà de la situation compliquée que vit Joseph elle va lui montrer aussi qu'en regardant autour de lui il peut aider à son tour et être un garçon très courageux.


C'est un livre qui présente une belle maturité et qui devrait plaire à ces jeunes ados qui ne savent pas forcément comment aborder le sujet par exemple. Il peut servir de "premier pas"...


Je suis ravie que l'auteure n'ait pas joué que sur l'aspect négatif et dur d'une situation de harcèlement. Elle a su mettre en avant la personne qu'est Joseph et lui donner de la matière, de la puissance. C'est avant tout ce que je retiens de cette lecture. Oui on peut vivre des choses compliquées à l'adolescence notamment, mais ce qu'il faut aussi voir c'est comment cette situation peut transformer une personne en quelqu'un de fort, de combatif et de courageux et encore plus quand le ou la jeune a un environnement propice au développement de ces atouts.


Il est aussi très positif car finalement Joseph et Manon vont ressortir de cette aventure transformés et peut-être bien plus unis que jamais. Ils vont avoir acquis l'optimisme, l'ambition, le courage et avant tout une forte et solide AMITIE.


Un très bon roman jeunesse qui m'a beaucoup touchée !






Quelques infos sur l'auteur :



Marianne Rubinstein est romancière et essayiste.
Elle écrit également pour la jeunesse.
Elle publie en 2002 "Tout le monde n’a pas la chance d’être orphelin", essai/enquête sur les enfants des orphelins juifs de la Shoah, préfacé par Serge Klarsfeld.
Son premier roman, "En famille", paraît en 2005.
"Le Journal de Yaël Koppman" (2007), publié chez Sabine Wespieser éditeur, est son troisième livre.
 En 2012, elle reprend le personnage de Yaël Koppman, dans le roman "Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel".
Titulaire d'un doctorat de sciences économiques à Université Aix-Marseille II (1993), elle est maître de conférences en économie à l'Université Denis Diderot Paris 7. Elle publie aussi dans cette discipline.
Source : Babelio



Aucun commentaire:

Publier un commentaire