mardi 11 avril 2017

La téméraire


Dans le cadre de l'aventure des 68 premières fois, saison 2017, j'ai découvert cet ouvrage :


Détails :

Auteur : Marine Westphal
Nombre de pages :
Editions : Stock
Genre : Contemporain


Résumé :
Pour le rendez-vous elle avait colorié sa bouche de coquelicot en tube, poudré ses pommettes, la totale. Elle apprendra que son rouge avait bavé sur ses incisives, ravageant son sourire un brin carnassier. Bartolomeo avait trouvé Sali jolie quoi qu'’un peu ridicule, elle avait quelque chose d'’une tasse de porcelaine mal rangée, au bord de la chute, en détresse. »

Sali, Bartolomeo. Un amour qui dure depuis trente ans. Mais un grain de sable enraye tout : sur les sentiers des Pyrénées, Bartolomeo est victime d’'un AVC. Comment l’'accompagner ? Comment croire à l’'avenir ? Contre l’'accident fatal, il reste un seul ressort : la volonté d'’une femme, qui décide de réenchanter les derniers instants de son mari.

La téméraire est un texte bouleversant qui embrasse la maladie dans une danse grave et généreuse.




Mon avis :
La téméraire... un livre qui laisse des marques obligatoirement !


Sali et Bartolomeo ont tout partagé depuis tellement d'années que lorsque l'AVC est déclenché et entraîne avec lui des conséquences particulières, lourdes à porter au propre comme au figuré, Sali fera face et fera des choix. Mais à quel prix ?



Ce livre est riche en émotions. Il m'a emmené sur des chemins que je n'ai pas envie d'emprunter, celui des questions de l'avenir, des choix qui parfois doivent être faits. La vie n'est pas un chemin long, régulier et limpide...hélas ! La mort est un sujet délicat et avoir une opinion aujourd'hui ne signifie pas que demain elle sera la même !

Marine Westphal nous montre alors que parfois, l'impossible devient possible, que se sentir faible par moment est un droit et même un devoir mais que la force de l'amour est toujours présente et nous fait agir au nom du couple !

J'ai aimé le personnage de Sali car je la voyais / imaginais plutôt gringalette et finalement sa force de caractère m'a surprise ! Je ne pensais pas qu'elle prendrait certaines décisions et qu'elle assumerait jusqu'au bout...

C'est une histoire terrible mais qui au-delà de la maladie, montre la capacité de l'être humain à s'adapter. Les gens changent devant la maladie, ils remettent en question leurs certitudes sur la vie, sur ce qui est bien ou mal. C'est ce que j'ai retenu principalement de ce roman. J'ai été sensible aux sensations de Sali lorsqu'elle trouve l'apaisement...  

Marine Westphal a une plume percutante, franche, et touchante. J'ai mis du temps à écrire mon avis car il fallait laisser reposer les sentiments. Par moments, l'immobilité qui se vit dans ce salon, m'a donné envie de faire réagir Sali et puis lorsque sa décision a été prise j'ai été émue... Elle a su écouter son mari et ses besoins surtout...la mort est souvent injuste ou n'arrive pas alors qu'on le sait, on le sent qu'elle rôde.

Dans ce roman, tout est pesé, le professionnalisme de Marine Westphal (elle est infirmière) se ressent et c'est aussi ce qui m'a permis de prendre la distance nécessaire pour laisser mûrir mon avis.

C'est un premier roman réussi !




Quelques infos sur l'auteur






Marine Westphal a vingt-sept ans, elle est infirmière. La téméraire est son premier roman.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire