mercredi 12 avril 2017

La Bibliothèque, tome 1 : Grandir


J'ai reçu en partenariat hebdomadaire de Livraddict, cet ouvrage  :



Détails :

Auteur : Pauline Deysson
Nombre de pages : 501
Editions : Auto-édité
Genre : Science-fiction / philosophie


Résumé :
Imaginez un monde où ni la pauvreté, ni la guerre, ni les livres n’existeraient plus. Le technomonde. Imaginez un lieu hors du temps, qui abriterait tous les rêves de l’humanité. La Bibliothèque. Imaginez que ces deux univers se rencontrent. A 10 ans, Emilie est choisie pour devenir la nouvelle Bibliothécaire. Elle a le pouvoir d’entrer dans les rêves, et de les vivre comme s’ils étaient réels. Son premier livre la conduira sur une voie semée d’embûches, de magie et de doutes. L’accompagnerez-vous?



Mon avis :
Dans la littérature, comme dans tous domaines, il faut parfois sortir de son confort habituel et se laisser guider par d'autres univers.
J'ai donc pris ce tournant avec l'ouvrage proposé par Livraddict et Pauline Deysson, à savoir un livre qui situe l'action dans un autre monde et qui nous entraîne sur des sentiers tortueux.

Grandir, est le premier volume de la série "La bibliothèque". On découvre donc dans ce tome, les personnages que l'on suivra jusqu'au bout je pense. Le personnage principal est Emilie. Avec elle, nous allons découvrir ce qu'est le "Technomonde". Un monde où chacun obtient un jour un Revery. Objet indispensable qui permet d'assouvir les besoins dès qu'ils se font ressentir. Mais encore faut-il l'accepter ... Emilie découvrira quelle est sa destinée.

C'est un univers que je découvre car mes lectures habituelles restent souvent ancrées dans notre monde bien qu'il ne soit pas parfait. Ici on retrouve finalement beaucoup de similitudes. Certains sont soumis, d'autres se rebellent, des conflits éclatent, des couples se font, se défont, la mort rôde, les naissances sont contrôlées...bref beaucoup d'éléments qui laissent à penser que le Technomonde est proche de nous.

Ce qui m'a gênée un peu à la lecture sont les passages descriptifs. Je sais qu'il en faut et qu'ils sont nécessaires à la construction du livre mais j'ai eu du mal à rester attentive parfois.

Les personnages sont très très bien travaillés et ils ont chacun un rôle bien déterminé et déterminant. Cependant, je n'ai pas eu d'attachement particulier pour l'un ou l'autre des personnages, ça m'a embêté !

Le roman est bien écrit et j'ai bien ressenti tout le travail de l'auteur car les phrases sont bien construites, le style est plutôt fluide et les pages se tournent vite. Mais je crois que mon cerveau n'est pas encore capable d'aller si loin dans l'imaginaire...il me fallait me remémorer régulièrement où se trouvait Emilie et rester bien concentrée.

Ce livre pose aussi des questions sur notre lien avec les autres, la manipulation est un des thèmes récurrents. J'ai aussi noté qu'en toile de fond, le débat "papier vs numérique" était présent et laisse donc à chacun le droit de défendre son point de vue. Bon, moi je suis encore à 90 % papier car j'aime l'objet livre profondément ! Mais je laisse les portes du numérique s'ouvrir doucement...

Je pense que c'est une lecture qui plairait beaucoup à certains membres de mon groupe de lecteurs et cela me permettra d'échanger avec eux pour surement me faire évoluer dans l'analyse de ce livre !


Je remercie l'auteur de m'avoir permis de découvrir un peu plus ce style de littérature et d'avoir proposé un ouvrage vraiment abouti !




Quelques infos sur l'auteur


Je m’appelle Pauline Deysson et j’ai 26 ans. Après de fructueuses études littéraires, je travaille comme documentaliste dans une banque.


L’écriture est pour moi un exutoire et un fantastique terrain d’exploration : c’est le moyen de réaliser toutes mes envies, et d’analyser le monde où je vis.


Pour en savoir davantage sur moi, je vous invite à lire les interviews que m’ont aimablement proposé La Livrothèque et Beltane lit en secret.



photo site pauline



Aucun commentaire:

Publier un commentaire