jeudi 24 mars 2016

Le soldat fantôme

Pour une opération spéciale "Masse critique" du site Babelio, j'ai eu la chance d'être sélectionnée pour découvrir le livre ci-dessous :






Détails :

Auteur : Jean-Guy Soumy
Nombre de pages : 288
Editions : Robert Laffont
Genre : Roman historique

Résumé :

Elle est allemande, il est américain. Dans quelques semaines, la guerre sera finie... Qu'en sera-t-il alors de leur amour ?
Mars 1945. Les Alliés marchent sur Berlin. En leur sein, le 23e régiment, inconnu de tous – et pour cause : composé de scénaristes, comédiens, techniciens du cinéma, sa mission est de leurrer les troupes d'Hitler en donnant l'illusion qu'à sa place manoeuvre une immense armée. Steven est l'un de ces soldats " Cecil B. DeMille " dont les opérations permettront de sauver trente mille vies.
Hanna, elle, fuit Berlin. Francophile passionnée, armée de son seul vélo, elle veut rejoindre Paris. Après des semaines de traversée d'une Allemagne en pleine débâcle, elle arrive dans un village au bord du Rhin – là où est stationné Steven.
Entre eux c'est l'amour fou, immédiat, absolu. Mais qu'est-ce qu'un amour fondé dès l'origine sur un terrible mensonge, puisque Steven, soldat fantôme, ne peut révéler à Hanna qui il est réellement ?

Mon avis :
 
Je remercie beaucoup Babelio pour l'envoi de ce livre qui m'a permis de découvrir Jean-Guy Soumy.
 
Au démarrage on découvre plusieurs personnages pris dans la tourmente des années antérieures et postérieures à la seconde guerre mondiale. Evidemment on s'attache vite à Hanna qui souhaite garder ses convictions malgré ce qui se passe autour d'elle.
 
On s'attache aussi à Steven qui fait partie d'une troupe de soldats un peu particuliers par-rapport à ceux dont on entend parler habituellement. D'ailleurs j'ai apprécié que l'auteur s'intéresse à ce régiment car effectivement ce n'est pas commun et puis c'est très intéressant. On voit ainsi la stratégie utilisée et l'efficacité qu'elle avait.
 
Le livre se lit facilement même si j'ai trouvé un peu de longueur dans les passages descriptifs du quotidien des soldats. J'aurais aimé que l'histoire de Hanna soit plus développé par exemple concernant son oncle et comment il a changé d'avis sur certains points. Je me demande toujours comment on peut accepter l'inimaginable...

Ce livre est pertinent à l'heure actuelle car il donne à voir une autre vision de la guerre qui n'est pas celle de l'effusion de sang et autres horreurs mais plutôt celle de soldats "pacifistes" et originaux ainsi que d'amour. Malgré les sombres événements et les horreurs dont nous avons tous connaissance, il persistait en l'Homme une envie de vivre et d'aimer.
 
J'ai aimé l'écriture de Jean-Guy Soumy et son intérêt pour certains pans de l'Histoire qui sont assez méconnus.
 
C'est une lecture agréable.
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire