lundi 7 mars 2016

Ahlam

Pour le pioche pal du mois de février, ma binôme Armelle a choisi le livre suivant :


 

Détails :

Auteur : Marc Trévidic
Nombre de pages : 324
Editions : JC Lattès
Genre : Roman contemporain

Résumé :

Lorsqu’en 2000 Paul, célèbre peintre français, débarque aux Kerkennah en Tunisie, l’archipel est un petit paradis pour qui cherche paix et beauté. L’artiste s’installe dans « la maison de la mer », noue une forte amitié avec la famille de Farhat le pêcheur, et particulièrement avec Issam et Ahlam, ses enfants incroyablement doués pour la musique et la peinture. Peut-être pourront-ils, à eux trois, réaliser le rêve de Paul : une œuvre unique et totale où s’enlaceraient tous les arts.

Mais dix ans passent et le tumulte du monde arrive jusqu’à l’île. Ben Ali est chassé. L’islamisme gagne du terrain. L’affrontement entre la beauté de l’art et le fanatisme religieux peut commencer.

Mon avis :

Avant tout je remercie Armelle de m'avoir choisi ce livre car l'erreur de le laisser traîner dans ma PAL aurait été grande !!!!
 
De Marc Trévidic on connaît son métier, sa connaissance des menaces qui pèsent sur notre pays, son franc-parler et sa détermination à vouloir faire avancer le pays. On le connaît aussi au travers de ses essais. Mais on ne connaissait pas sa plume de romancier. C'est cela qui m'a donné envie d'acheter son livre. Je voulais le découvrir dans un autre domaine. J'ai aussi aimé tout de suite la couverture douce, soyeuse et ce titre...Ahlam.
 
J'ai commencé à lire cette histoire en gardant un œil "critique" car je voulais vraiment voir ce que Marc Trévidic était capable de faire. Mais très vite on plonge dans cette histoire et c'est comme si on arrivait à Kerkennah en même temps que Paul, le héros.
 
Les sentiments qui sont exprimés dans ce roman sont puissants et majestueux. Ils sont purs et sincères. Jusqu'au jour où tout bascule...
 
Cette deuxième partie du livre m'a donné des frissons, en lisant j'avais l'impression de combattre aux côtés d'Ahlam, j'avais l'impression de ressentir cette rage et cette colère qu'une partie du pays a exprimé lors de la révolution du jasmin.
 
Et puis, la tension redescend d'un cran pour laisser le temps aux émotions de s'apaiser et retrouver un peu de calme. Mais c'est finalement sans compter la violence qui existe en certains Hommes ! On se demande comment on peut en arriver à de tels extrêmes dans un monde qui a besoin de chacun et besoin d'évoluer. La religion ne peut expliquer de tels actes et ne peut servir de telles causes.
 
J'ai trouvé que Marc Trévidic avait bien disséquer comment l'enrôlement se fait et comment on peut en arriver à renier sa famille. Malgré la dureté des faits racontés il est nécessaire de se dire que malheureusement ça existe et qu'il faut arrêter ça très vite ! On ne peut laisser nos pays revivre des jours aussi sombres que ceux de Novembre 2015.
 
La fin m'a littéralement bouleversée et perturbée...en refermant le livre j'ai eu une sensation de vide immense...rarement j'ai ressenti cela !
 
Marc Trévidic a su écrire l'impossible. Il a su écrire et expliquer cette face sombre de l'Homme tout en mettant en avant le meilleur !
 
L'amour est la pièce maîtresse, le pilier de ce livre même s'il est parfois seulement en toile de fond. Ce livre est utile car malgré l'actualité que nous avons connu, il faut que l'amour de l'Homme pour son prochain, l'amour pour soi-même triomphent !

Je ne peux vous imposer de lire ce livre mais je peux vous le conseiller fortement, vous verrez Marc Trévidic vous surprendra aussi !
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire