jeudi 2 janvier 2020

Celle que je suis

Détails :
Auteure : Anne Loyer
Nombre de pages : 299
Edition : Slalom
Genre : jeunesse 


Résumé :
Anoki est une jeune fille indienne de 16 ans, brillante et bien décidée à poursuivre ses études à l'université. Alors que jusqu'à présent ses parents l'ont toujours encouragée à bien travailler à l'école, elle va se rendre compte que ce qui est vrai pour ses frères - étudier pour décrocher un bon poste - ne l'est pas pour elle. Bien étudier doit avant tout lui permettre d'obtenir un bon mari.
Cette révélation va provoquer un tsunami, en elle et au sein de sa famille. Sa prise de conscience et son désir d'émancipation, contrés par le poids des traditions patriarcales et l'amour qu'elle porte à ses parents, vont l'obliger à choisir son futur. Une décision difficile, douloureuse, portée par une détermination grandissante, son amour pour un jeune homme qu'elle a elle-même choisi, et l'aide de son frère, étudiant à l'étranger.

Mon avis :
Rien de plus exaltant que de découvrir de nouveaux auteur(e)s et donc de nouveaux univers.

Dans ce roman, nous partons en Inde. Pas de détour, pas de fioritures, Anoki nous fait découvrir très vite son monde. C'est une adolescente somme toute comme toute adolescente du monde. Seulement, Anoki va se confronter à la culture indienne avec ses bons côtés comme les plus sombres.

Chacun sera touché par différents aspects parce qu'il n'y a pas que le point de vue de Anoki qui est évoqué. Ses frères sont aussi très présents ainsi que ses parents.

C'est un roman qui situe l'action à notre époque mais plus on avance dans les pages plus on pourrait avoir l'impression de reculer dans le temps. Cependant, Anoki ne laissera pas les événements amoindrir sa détermination. Elle saura faire face et nous montrer qu'avec une bonne dose de courage on peut faire bouger les mentalités. Et elle met en application ce proverbe qui dit "seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin…".

J'ai eu un plaisir fou à lire ce livre. Bizarre parce qu'il ne me laissait pas présager cela simplement en lisant la 4ème de couverture ! Je m'attendais à une lecture facile dans le sens où les préjugés auraient bon dos et l'Inde serait caricaturée. 

Mais dès les premières pages, Anoki, m'a plu. Son caractère plutôt docile pour une jeune de 16 ans pourrai paraître innocent mais lorsque l'action commence à se dessiner et que les habitudes et autres certitudes ont commencé à perdre de leur splendeur, Anoki s'est révélée !

Ce n'est pas une personnalité frondeuse où naïve, au contraire elle est très réfléchie dans ses propos. Chaque pas qu'elle fera vers son choix de vie, ses décisions, ses envies sera un pas assuré. Il s'ancrera dans la terre de ses ancêtres avec une volonté sans faille. Peu de jeune ont cette capacité et l'auteure a su développer une très belle psychologie pour ce personnage. L'histoire familiale et la volonté d'apprentissage pour les enfants est aussi une des forces de Anoki parce qu'elle lui permet d'appuyer son désir d'indépendance, d'autonomie. Pourquoi apprendre si c'est pour rester à la maison et ne rien faire de concret. ????

L'écriture est très plaisante parce qu'elle s'adapte aux temps modernes, il faut que ça aille vite, que ça bouge et que ça envoie. Tout y est pour que le lecteur ne veuille perdre aucune miette de ce qui se trame. L'avenir de Anoki est le point central du livre mais il n'empêche qu'autour d'elle gravite aussi d'autres personnalités fortes. 

C'est une très belle histoire qui donne envie de découvrir l'Inde. J'espère que les mœurs ont évolué et ne ressemblent pas tous à ce qui est décrit dans le livre mais globalement j'ai surtout axé mon coup de cœur sur la force déployée par Anoki pour arriver à faire sa place dans ce monde. 

Un roman que je vous conseille vivement que vous soyez ado ou non !

Quelques infos sur l'auteure : 


Anne Loyer est auteure de littérature d'enfance et de jeunesse.
Titulaire d'une maîtrise de droit et d'une licence d’histoire, elle a ensuite poursuivi ses études dans une école de journalisme.
Après plus de 15 ans de journalisme, elle délaisse les histoires des autres pour se pencher sur les siennes et publie, depuis, des albums et des romans pour la jeunesse.
Avec "La rentrée de Noé" (2013), elle signe son premier album chez les Braques.
Elle a tenu un blog sur lequel elle a chroniqué des ouvrages pour la jeunesse: Enfantipages.
Elle vit dans le Cantal, avec son mari et ses deux enfants.
son blog : http://anne-loyer.blogspot.fr/
blog Enfantipages:
http://enfantipages.blog.lemonde.fr/
Source : Babelio

Aucun commentaire:

Publier un commentaire