mardi 5 juin 2018

Pays provisoire




Détails :

Auteur : Fanny Tonnelier
Nombre de pages : 248
Editions : Alma
Genre : Historique


Résumé :
Amélie Servoz, jeune modiste d’origine savoyarde, n’a pas froid aux yeux. En 1910, elle rallie St-Petersbourg avec pour seul viatique, l’invitation d’une compatriote à reprendre sa boutique de chapeaux et un guide de la Russie chiné en librairie. Sept ans plus tard, la déliquescence de l’Empire l’oblige à fuir. Le retour, imprévisible et périlleux, lui fera traverser quatre pays, découvrir les bas-côtés de la guerre et rencontrer Friedrich...







Mon avis :
Partir à la découverte d'une nouvelle histoire avec les 68 premières fois c'est toujours un peu magique. Imaginer ce que les organisatrices ont pu choisir comme roman et au cours de la lecture chercher ce ou ces détails qui ont fait pencher la balance pour faire entrer le livre dans la sélection, c'est tout un programme.



Avec ce roman, j'ai franchi plusieurs frontières. Allez savoir pourquoi, j'ai toujours trouvé un peu compliqué les histoires se passant en Russie. La complexité des noms (moi qui n'arrive pas à retenir les prénoms des personnages je suis gâtée), les hierarchies familiales font que j'avais peu d'accroche pour ces romans.

Mais une lecture des 68 reste une lecture des 68 et c'est un gage de qualité pour moi donc j'ai ouvert ce livre sereinement !

Amélie (ça commence bien le prénom est facile à retenir) nous emmène avec elle dans un voyage passionnant vers la Russie pour ensuite revenir à ses premières amours pour enfin nous faire découvrir celui qui bousculera sa vie tout ça avec beaucoup d'autonomie.

Vous l'aurez compris, Amélie est une jeune femme dynamique et très moderne pour les années 1910. C'est particulièrement vrai lorsqu'elle se lance dans son périple pour rejoindre la Russie alors qu'elle est seule.

Elle va ensuite apprendre de manière concrète ce qu'est la vie avec son lot de joies, de craintes, d'angoisses, de peurs et de récompenses aussi.

Ce roman m'a beaucoup plu, bien plus que je ne l'avais imaginé. J'ai trouvé que cette jeune héroïne était courageuse et parfois même assez téméraire. Elle va aller vers des inconnus de manière spontanée et va persévérer dans ses choix, dans ses idées. J'aime beaucoup le ton qui est donné dans ce roman et qui m'a permis de me réconcilier un peu avec la Russie ;)

Le roman est très bien écrit et il se lit facilement. Je suis ressortie de cette lecture en ayant appris des choses et en étant charmée par cette femme qui narre sa vie de manière simple mais précise, qui évoque son passé et ses souvenirs avec une réflexion mûre et posée.

Une lecture dont je suis ressortie vraiment agréablement surprise et qui me laisse un doux souvenir, je suis ravie !

Quelques infos sur l'auteur :


  Fanny Tonnelier, née en 1948, vit à Cunault près d’Angers. Pays provisoire est son premier roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire