lundi 24 octobre 2016

Dans l'ombre du viaduc

Pour un partenariat Livraddict que je remercie, ainsi que l'auteur, j'ai découvert ce livre :






Détails :

Auteur : Alain Delmas
Nombre de pages : 290
Editions : Auto-édité
Genre : Contemporain avec fond historique


Résumé :

Espagne, fin des années cinquante. Arnaud Madrier a l'occasion de séjourner sur les lieux mêmes où quelque vingt ans plus tôt, engagé dans les Brigades internationales, son père a mystérieusement disparu. Ce voyage représente pour lui la possibilité de comprendre enfin ce qui s'est alors passé. Mais sa venue dérange, comme si les faubourgs de Teruel résonnaient encore des événements dramatiques qui s’y sont joué autrefois. La boite de Pandore qu'il entrouvre va dévoiler des secrets qui, en quelques jours, ne tarderont pas à marquer à jamais ceux qu'il rencontre et à bouleverser leurs vies. La sienne aussi.




Mon avis :

En premier lieu je remercie Livraddict et l'auteur qui m'ont fait découvrir un nouveau roman. Le fait qu'il soit auto-édité ne m'a pas dérangé le moins du monde car je sais que nous pouvons faire de belles découvertes, ce fut le cas.

Et pourtant j'ai commencé cette lecture avec un petit a-priori. La couverture ne m'inspirait pas plus que ça. Je la trouvais plutôt fade par-rapport au résumé du livre. J'ai donc démarré doucement ma lecture histoire de me laisser imprégner par l'environnement, l'intrigue et les personnages.

Un des atouts de ce livre, qui m'a beaucoup plu, c'est que l'histoire se passe en Espagne. Je n'y suis jamais allé, juste fait ma curieuse sur internet mais j'ai eu la sensation de trouver de la chaleur et du soleil en plein mois d'octobre, c'est génial ! L'auteur distille les descriptions de paysage et autres moments typiquement espagnols juste aux bons endroits. Et puis il y a l'intrigue en elle-même qui m'a vraiment plu.

Sur fond de guerre, bien qu'elle soit finie depuis quelques années, on y retrouve des secrets, des non-dits, des malentendus qui font vaciller la patience de chacun des personnages, jeunes ou moins jeunes. On apprend pas à pas les difficultés de reconstruction suite à cette grande guerre. Chacun essaie comme il peut soit d'apaiser, soit de comprendre, soit d'exprimer son ressenti. Le personnage d'Arnaud est très intéressant car il passe par beaucoup de phases au cours du récit. Il entraîne dans sa quête ses amis et il remue le passé contre l'avis du père de Paco.

Il est aussi question de sentiments amoureux dans ce roman mais ce n'est pas la priorité, Inès le sait. Avant tout, Arnaud voudra savoir ce qui a pu arriver à son père, mettant sa vie en péril parfois.

L'auteur a su travailler ses personnages de telle façon qu'on s'attache à tous et on comprend les espoirs, les doutes de chacun, leurs questions. J'ai aimé qu'il ne se focalise pas seulement sur Arnaud. J'ai pu ainsi m'attacher bien plus aux autres personnages et notamment à Inès. Son caractère m'a beaucoup impressionné car elle est volontaire, passionnée et un brin rebelle, j'adore !

J'ai trouvé dans cette lecture ce que j'aime beaucoup, de l'intrigue et donc un peu de suspens (secret de famille), de la découverte (du pays, des coutumes), et des sentiments (amitié / amour).

C'est une belle lecture que je conseille car on y passe un très bon moment, on se réchauffe avec le soleil espagnol et on traverse le joli village de Teruel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire