mardi 3 décembre 2019

Paroles d'un paysan


Détails :
Auteure : Catherine Ecole-Boivin
Nombre de pages : 144
Edition : Albin Michel
Genre : Témoignage / hommage 


Résumé :
« Je suis un paysan du mot pays. Parce que j’ai refusé les engrais et les pesticides pour ma terre, longtemps on a dit de moi que j’étais un arriéré. Je l’ai nourrie de fumier et de varech. Je ne veux pas tuer ma terre vois-tu. Tuer la terre, c’est selon moi, tuer l’humain. » Paul Bedel
Cet ouvrage, conçu par Catherine École-Boivin avec Paul Bedel avant qu’il ne nous quitte en septembre 2018, est un hommage au paysan poète de la presqu’île de la Hague en Cap-Cotentin, révélé par un documentaire cinéma qui l’avait fait connaître dans la France entière : Paul dans sa vie.
Ce livre inédit est un recueil de ses pensées, illustré de photographies et de pages manuscrites de ses carnets, pour la première fois révélées. Les paroles de sagesse que Paul Bedel nous laisse en héritage.

Mon avis :

Lorsque j'ai rencontré Catherine (j'en profite d'ailleurs pour remercier à nouveau Laetitia pour cette rencontre à Montaigu en 2016), je ne me doutais pas du tout que je garderai et développerai ce lien particulier avec elle.

Je lis à peu près de tout mais assez peu de biographies en fait. Paul Bedel m'était donc encore inconnu. Puis j'ai d'abord découvert le style d'écriture de Catherine, j'ai appris à la connaître et je me suis laissée tentée.

Paul Bedel est un homme qui était au service de la nature, il ne faisait qu'un avec elle. Forcément quand on vit loin de la nature où que celle-ci impacte relativement peu dans notre quotidien, finalement on ne s'y intéresse pas. Pourtant elle est source de nombreux apprentissages. 

Je suis loin d'être une experte, mais en lisant la vie de Paul Bedel, ses conseils, ses pensées, l'idée fait du chemin dans mon esprit.

Je n'ai pas encore tout lu sur cet homme mais lorsque j'ai su qu'un livre hommage, car malheureusement Paul Bedel n'est plus là pour transmettre de vive voix, j'avais hâte de le découvrir. C'était une formidable occasion de le découvrir et de compléter ce que je savait déjà. 

Ce livre est vraiment un très bel objet autant par son contenant que par son contenu. Il est respectueux de l'Homme, il est riche d'enseignements. Les idées notées dans cet ouvrage sont parfois développées mais elles laissent aussi la suggestion d'aller vers les autres livres.

J'ai choisi de le présenter dans mon article hebdomadaire parce qu'il est un livre fait par l'Humain pour l'Humain. Il donne une autre vision de ce qui se passe autour de nous et de ce que pourrait être l'avenir si chaque petite pierre que nous sommes voulait construire un joli mur respirant et durable.

Je n'ai pas trouvé de points négatifs à soulever car il n'y en a pas. Il est accessible à tous même aux enfants. Les photos sont un excellent support pour amener la discussion et toute la famille peut en profiter.

Je vous laisse découvrir mon article et surtout le livre si vous en avez envie mais sachez que vous ne le regretterez pas !




Quelques infos sur l'auteure : 

(source : Albin Michel)

Catherine Ecole-Boivin est née dans la Hague et habite depuis presque 20 ans en Loire Atlantique. Biographe et romancière, elle prépare en 2018 un doctorat en sciences humaines à l’université de Nantes. Elle est également professeure à Saint Nazaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire