mardi 22 août 2017

La tresse




Détails :

Auteur : Laetitia Colombani
Nombre de pages : 224
Editions : Grasset
Genre : Contemporain


Résumé :
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.



Mon avis :
Autant vous donner l'eau à la bouche tout de suite :

Ce roman, a la couverture repérable parmi des dizaines de livres dans un rayon, est surement un des meilleurs de 2017 !


L'histoire nous emmène dans 3 pays totalement différents, à la rencontre de 3 femmes. Nous allons suivre pas à pas leurs vies, leurs cultures, leurs environnements, leurs doutes etc...

S'identifier à une seule de ces femmes est quasi impossible, elles ont chacune un caractère et des valeurs particulières.
J'ai aimé parcourir différents endroits du monde avec leurs yeux, impossible de les confondre donc !

Il serait facile de dire que ce livre comporte des clichés, il y en a surement mais ce livre n'est pas un plaidoyer féministe, il relate les forces et faiblesses du monde contemporain. Moi ce qui j'y ai vu, ce sont surtout des avancées différentes selon les pays. La femme d'affaire n'a pas encore sa place dans un pays du Sud tout simplement parce que là-bas la vie dans ce qu'elle a de plus pur a peut-être encore un sens aussi. Et à l'inverse, la dureté physique y est certainement encore trop accentuée mais dans les pays du Nord, la dureté psychologique n'est-elle pas tout aussi destructrice ?

Mettre tout le monde à égalité est impossible... mais ce livre montre que ce n'est qu'une question de temps car la volonté de ces femmes est là ! Il donne à réfléchir c'est certain. Qu'on ait aimé ou pas cette lecture, il marque ! L'histoire relatée est le reflet de nos société actuelles, on ne peut pas y être insensible il me semble !

Chaque femme vont à leur manière contribuer à apporter à l'Autre ce petit quelque chose qui manque à leur quotidien ou qui fera un déclic et permettra d'avancer.

J'ai aimé la motivation, l'envie, l'énergie de Giulia, Smita et Sarah. Leurs combats pour vivre est singulier et tout à la fois d'une solidarité folle.

En lisant ce roman, j'ai ressenti pour chacune des sentiments distincts :
- Sarah est certes libre, en apparence, d'agir et de penser comme bon lui semble mais qu'en est-il vraiment ? Les pays du Nord accordent une place à la Femme dans la société mais à quel prix ? J'ai ressenti de la colère lors de certains passages du livre contre ce politiquement correct qui une fois la porte fermée explose. Peut-être que je me suis sentie plus proche d'elle car certaines idées mises en avant sont visibles dans mon pays également.

- Giulia me paraît courageuse et intelligente. Elle a su mettre à profit ses idées et surtout écouter son instinct. Certains diront que sans  l'aide d'un Homme elle n'aurait rien pu faire et donc que l'Homme impose encore ses choix. Mais à ceux-là j'ai envie de dire que l'égalité Hommes-Femmes ne doit pas devenir une domination Femmes-Hommes et inversement. Le monde se construit avec tout le Monde, personne ne doit être plus faible qu'un autre. C'est cette force de Giulia pour construire sa vie, qui m'a impressionnée.

- Smita est une femme qui déjà toute petite avait cette envie de découvrir l'Ailleurs pour y trouver une autre vie. Elle espère tellement offrir mieux à sa fille qu'elle prendra des risques énormes. Son combat est le plus "physique" je pense mais elle fait preuve d'ingéniosité.

Le fil rouge de ce livre tient à un fil et nous mènera vers une fin juste magnifique, touchante, vibrante. Laetitia Colombani arrive dans cet ouvrage à transmettre un message d'espoir. Je n'avais pas envie qu'il se termine déjà...

C'est un premier roman mené de main de maître à mon sens et il fait partie de mes coups de cœur 2017


(re)Lisez-le !

Quelques infos sur l'auteur




Laetitia Colombani est scénariste, réalisatrice et comédienne. Elle a écrit et réalisé deux longs-métrages, À la folie… pas du tout et Mes stars et moi. Elle écrit aussi pour le théâtre. "La tresse" est son premier roman.
(source : babelio)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire