jeudi 9 juin 2016

Questions à Catherine Ecole-Boivin

Lors du "Printemps du livre" de Montaigu en avril dernier, Laetitia, l'attachée de presse de Catherine Ecole-Boivin, m'a gentiment proposé de la rencontrer et pourquoi pas de l'interviewer.
 
Etant donné que Catherine était bien occupée et que beaucoup de personnes souhaitaient découvrir son univers, j'ai écouté et profité de cette rencontre.
 
J'ai ensuite envoyé mes questions à Catherine pour en savoir un peu plus sur cette charmante femme qui découvre et écoute les gens qui à leur échelle façonnent le Monde.
 
Je vous laisse découvrir les réponses de Catherine, et pour ceux qui sont sur Cholet
le 18 juin, n'hésitez pas à venir la rencontrer au magasin Cultura. Elle animera un atelier d'écriture également.
N'hésitez pas à vous inscrire auprès de Cultura !
 


 
 
 
- Le principal trait de son caractère : créative
 
- Son rêve de bonheur : une école française jusqu'au lycée avec de petits effectifs, ouverte sur le monde et la terre, avec des moyens, du confort, de la bienveillance et de l'espace et bien sûr des professeurs heureux.
 
- Le pays qu'elle aime le plus, qui l'inspire ou celui où elle voudrait vivre : Norvège
 
- Sa couleur préférée : rose clair
 
- Sa fleur préférée : le lys blanc
 
- Son animal préféré : mon homme à moi un léopard des neiges. Sinon j'aime énormément les goélands et les milans noirs.
 
- Son pêché mignon : la charlotte à la framboise
 
- Ce qu'elle déteste par-dessus tout : les guerres, et être assise trop longtemps.
 
- La faute pour laquelle elle aurait le plus d'indulgence : le suicide
 
- Sa devise / citation préférée : je n'en ai pas, je déteste les citations surtout quand j'en lis dans les articles de journaux, je pense qu'une phrase ne doit jamais s'arrêter, comme la pensée. 
 
Niveau lecture :
- Quel livre a marqué sa vie ? : les souris et des hommes de Steinbeck et la liberté des feuilles de Jean Philippe Salabreuil
 
- Son endroit préféré pour écrire : partout et donc nulle part de préférence c'est à dire ailleurs et en soi.
 
- Un rituel ou une habitude lorsqu'elle écrit ? : du thé vert bio avec de la menthe de mon jardin et du chocolat avec mon chat à côté de moi
 
- Le livre qui a pu l'inspirer pour devenir écrivain : non pas de livre mais les histoires que j'entends et récolte, d'abord les mots entendus.
 
- Parmi ses ouvrages, au quel est-elle le plus attachée ? : Testament d'un paysan en voie de disparition, avec Paul Bedel
 
- Son auteur préféré : Julien Gracq, Colette, Christian Bobin, Christiane Singer.
 
A t'elle des projets en cours ? Est-ce qu'elle peut nous en parler un peu ?

J'écris "la métallo" avec un beau projet de résidence d'écrivain en 2017, j'écris et je recueille actuellement "Fille de sel" la jeunesse d'une femme ayant vécu dans les marais salants, j'écris le troisième tome de Paul Bedel "mes vaches sont jolies car elles mangent des fleurs" : un livre sur le renoncement et la vie comme elle part avec soi.
 
Merci à Catherine d'avoir pris le temps de me répondre.
 
 
Un lien Babelio si vous voulez en savoir un peu plus sur l'auteur et ses publications.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire