lundi 30 mai 2016

De ce pas

Dans le cadre de la découverte des premiers romans, par le biais de l'opération "68 premières fois", j'ai reçu le livre suivant :


 

Détails :

Auteur : Caroline Broué
Nombre de pages : 169
Editions : Sabine Wespieser Editeur
Genre : Contemporain

Résumé :

" Envoûtée, comme enivrée, Marjorie l'était à nouveau en regardant l'homme et la femme onduler sous ses yeux. Leurs bras chantaient en canon. Leurs mains se croisaient à intervalles réguliers. Le mouvement était répété plusieurs fois, puis la musique s'emballait, et leur pas de deux se terminait par un porté de haute volée. Pour Marjorie, qui parlait la danse mieux que personne, la signification était très claire. Après une phase d'atermoiements, de faux-fuyants et de méfiance, l'homme et la femme faisaient le choix de la concorde, de l'harmonie. Ensemble, ils effaçaient le temps de l'incertitude. Ou, mieux, il l'oubliaient. "
Par-delà l'histoire de Marjorie et de Paul, la romancière brosse le portrait d'une génération, la sienne : celle des adultes de quarante ans dont c'est le tour d'entrer en scène. De ce pas est un très beau roman sur le temps qui passe, et sur ses bienfaits.

Mon avis :

Ma 4ème découverte pour l'aventure des 68 premières fois et j'ai trouvé ici un livre plutôt agréable, qui se lit vite et qui décrit la vie d'un couple.
 
On découvre Marjorie et Paul qui sont ensemble depuis quelques temps et qui franchissent bientôt un cap important de la vie : la quarantaine.
 
Effectivement, je n'y suis pas rendue donc peut-être que certains questionnements ne m'ont pas touchés de prime abord. Mais j'ai aimé découvrir l'univers de la danse et voir les métaphores avec la vie "réelle".
 
Finalement, chaque vie va suit son propre rythme comme chaque musique mérite une danse unique et singulière.
 
L'auteur nous fait donc passer plein de petits messages au travers de Marjorie. C'est un joli texte car la danse est avant tout un moment de volupté et de douceur. Cependant, il m'a manqué quelque chose pour entrer totalement dans la danse !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire