mercredi 29 avril 2015

Pardonnable, Impardonnable

Pour la lecture commune du mois d'avril avec le groupe Tic tac books, j'ai lu "Pardonnable, impardonnable" de Valérie Tong Cuong.




Détails :

Auteur : Valérie Tong Cuong
Nombre de pages : 300
Editions : JC Lattès
Genre : Roman contemporain

Résumé :

Un après-midi d’été, alors qu’il se promène à vélo sur une route de campagne, Milo, douze ans, chute et se blesse grièvement.
Ses parents Céleste et Lino et sa grand-mère Jeanne se précipitent à son chevet. Très vite, chacun va chercher les raisons de l’accident. Ou plutôt le coupable. Qui était avec lui ce jour-là ? Pourquoi Milo n’était-il pas à sa table, en train de faire ses devoirs, comme prévu ?
Tandis que l’angoisse monte autour de l’état de Milo resurgissent peu à peu les rapports de force, les mensonges et les petits arrangements qui sous-tendent cette famille. L’amour que chacun porte à l’enfant ne suffira pas à endiguer la déflagration. Mais lorsque la haine aura tout emporté sur son passage, quel autre choix auront-ils pour survivre que de s’engager sur le chemin du pardon ?
Un roman choral qui explore la difficulté à trouver sa place au sein du clan, les chagrins et la culpabilité, mais aussi et surtout la force de l’amour sous toutes ses formes.


Mon avis :

Ce roman est le deuxième que je lis de Valérie Tong Cuong et la magie à de nouveau opérée... On entre dans une famille en apparence sans histoire centrée autour d'un enfant, Milo.
 
En plus des conséquences de l'accident pour Milo ce sont aussi des conséquences pour toute sa famille qui en découleront. On découvre ainsi les failles de chacun et ce qui les habitent.
 
Ce roman nous fait réfléchir sur les rapports familiaux qui façonnent les clans. On est à la fois touché par chaque personne et parfois un peu en colère contre eux car finalement il suffit de peu pour changer le cours d'une histoire mais encore faut-il en avoir la volonté.
 
J'ai aimé dans ce livre que chaque personnage s'exprime tour à tour car ainsi on comprend mieux l'état de chacun et on avance dans leur histoire commune plus facilement.
 
Valérie Tong Cuong a une plume extraordinaire pour narrer la vie quotidienne et je l'admire. Elle décrit les sentiments avec une telle justesse, une telle beauté et une telle sincérité, qu'on se fait emporter dans le roman sans s'en rendre compte.  En effet, en le refermant j'ai eu l'impression de connaître ces gens et d'être entrée dans leur univers par la petite porte sans les déranger mais en prenant le temps d'analyser leurs comportements.
 
Les rapports familiaux sont ce qu'il y a de plus complexe dans notre société devenue individualiste. Chacun se créé des codes, des habitudes et certaines histoires ne devraient jamais se côtoyer et pourtant ce fut le cas pour Lino et Céleste.
 
Ils sont la preuve que deux mondes opposés peuvent vivre ensemble malgré leur histoire passée...pour cela il faut parfois laisser la colère monter, sortir et s'éloigner pour qu'ensuite vienne le temps des explications, du pardon. Très souvent ces états émotionnels surviennent après un choc...
 
La vérité est parfois plus facile à dire à des étrangers qu'à sa propre famille !!!
 
Je ne vous cache donc pas que je suis fan de Valérie Tong Cuong et que j'aime son style. J'aime sa façon d'écrire sur la vie, sur ses travers, sur ses qualités.
 
 
Je ne vous conseille qu'une chose : lisez "Pardonnable, impardonnable" !!!
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire