dimanche 28 décembre 2014

Peine perdue

Dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire de PriceMinister j'ai eu le privilège de lire "Peine perdue" de Olivier Adam.




Détails :

Auteur : Olivier Adam
Nombre de pages : 249 pages
Editions : Editions Flammarion
Genre : Littérature contemporaine


Résumé :  


Les touristes ont déserté les lieux, la ville est calme, les plages à l'abandon. Pourtant, en quelques jours, deux événements vont secouer cette station balnéaire de la Côte d'Azur: la sauvage agression d'Antoine, jeune homme instable et gloire locale du football amateur, qu'on a laissé pour mort devant l'hôpital, et une tempête inattendue qui ravage le littoral, provoquant une étrange série de noyades et de disparitions.

Familles des victimes, personnel hospitalier, retraités en villégiature, barmaids, saisonniers, petits mafieux, ils sont vingt-deux personnages à se succéder dans une ronde étourdissante. Vingt-deux hommes et femmes aux prises avec leur propre histoire, emportés par les drames qui agitent la côte.

Avec Peine perdue, Olivier Adam signe un livre d'une densité romanesque inédite, aux allures de roman noir, et dresse le portrait d'une communauté désemparée, reflet d'un pays en crise.


Mon avis :

Je connais très peu les romans d'Olivier Adam et c'est donc avec plaisir que j'ai pu lire ce dernier roman paru dans le cadre des Matchs littéraires.

J'ai plongé dans ce livre comme j'aurai plongé dans un recueil de nouvelles. J'ai eu la sensation d'avoir une nouvelle histoire à chaque fois. Et d'un seul coup, le lien s'établit entre chaque personnage et chaque fragment de vie racontée.

Je me suis moyennement attachée aux personnages car je restais centrée sur leur vie, je n'ai d'ailleurs plus trop le souvenir de leurs prénoms, je sais juste que je me suis retrouvée à la fin du roman en me disant "déjà ?".

Le style d'Olivier Adam me plaît car il est simple, sincère et attachant. L'écriture est fluide et nous transporte dans un univers qui pourrait être le nôtre, ou celui de nos voisins et / ou proches.

Ce roman met en avant l'évolution de notre société et montre la dureté parfois de la vie. C'est peut-être pour cela qu'on se plaît à lire ce livre car il n'exagère rien et pose les maux (mots?) sur un monde qui est malade. L'individualisme prend de l'ampleur et les gens ont de la difficulté à garder un lien durable et profond.

Je recommande la lecture de ce livre à tout le monde.


Voici les résultats de ce match 2014 : Résultats


Les avis de mes partenaires :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire