lundi 22 juin 2015

Comme une ombre dans la ville

Dans le cadre d'une opération "Masse critique" avec Babelio j'ai eu la chance de remporter le livre "Comme une ombre dans la ville"


 

Détails :

Auteur : Nicolas Zeimet
Nombre de pages : 464
Editions : Editions du Toucan
Genre : Suspense, thriller, polar

Résumé :

San Francisco, Californie. En l'espace de quelques semaines, plusieurs femmes présentant le même profil sont assassinées. Toutes blanches, toutes âgées d'environ trente-cinq ans. Sur les lieux du crime, le tueur laisse pour seul indice une entaille sur le poignet de ses victimes. Volonté de maquiller les meurtres en suicides ou signature d'un tueur méticuleux ? Jérôme Dubois, jeune auteur de BD d'origine française venu s'installer aux Etats-Unis pour faire carrière, se retrouve malgré lui mêlé aux agissements du tueur. Un criminel qui semble invisible et qu?on surnomme désormais « le tueur des collines ». L'enquête piétinant, il décide de s'y intéresser, trouvant aussi là un moyen d'ajouter du piment à sa vie. Mais le jeu se retourne vite contre lui et le chasseur devient la proie. Alors que les meurtres s'enchaînent dans la ville terrorisée, c'est tout l'univers bien ordonné de Jérôme qui s'effondre. Mais, à l'image de ces super-héros dont il conte les aventures, Jérôme est un homme qui a de la ressource?


Mon avis :

Je remercie vivement les Editions du Toucan et Babelio pour m'avoir permis de lire ce livre.
La couverture m'attirait en premier lieu car elle posait déjà le genre du roman à savoir le suspense.
 
Je me suis lancée avec plaisir dans ce roman et avec aussi un peu d'appréhension car en fait il s'agit du premier livre de ce genre que je lis cette année.
 
J'avais une panne de polar thriller et autres livres sombres...
 
L'auteur nous entraîne tout de suite dans l'histoire de Jérôme, jeune homme apparemment sans histoire et surtout doué en dessin, qui se retrouve au milieu d'une enquête policière sans le vouloir. On croit lire un polar qui mélange un peu de fantastique et un peu de thriller mais on est surpris presque à chaque page.
 
On croit détenir la clé de l'intrigue et hop revirement de situation on se perd et on cherche encore le dénouement possible...
 
Je ne connais pas du tout Nicolas Zeimet mais je lui dis "chapeau bas" pour ce livre car il m'a tenu en haleine du début à la fin...
 
Il n'y a pas de superflu dans ce livre car chaque détail compte et encore plus lorsque l'on croit toucher du doigt la vérité...
 
On ne peut que difficilement résumer ce livre car on serait tenté d'en dire trop et franchement il mérite d'être lu donc je n'en dirais pas plus pour ne pas gêner votre prochaine lecture...
 
Juste qu'il faut avoir l'esprit bien ouvert !!!
 
Bonne lecture  
 

2 commentaires:

  1. Ta chronique me donne vraiment envie de découvrir ce livre !!

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup. Et il ne faut pas hésiter...

    RépondreSupprimer